Quelques conseils avant d’acheter un bien immobilier

P1040377

Profitez des taux bas :
A 10 ans il est possible aujourd’hui de trouver un emprunt auprès d’un organisme bancaire autour de 2%.

Les prix ont tendance à diminuer mais une chute brutale n’est pas prévue :
Si le prix du m2 reste élevé, surtout à Paris et dans quelques villes, on note cependant une petite diminution des prix (voir article du parisien).
En regardant les annonces de biens équivalents dans les agences du quartier ou sur internet vous vous ferez une idée plus précise du prix du m2 aux alentours. Un bien qui peut vous paraitre peu élevé, pourrait en réalité être au dessus du marché dans un secteur ou une ville mal maitrisée.

Formulez une offre raisonnable :
Il existe un prix du marché. Sauf coup de coeur ou circonstance exceptionnelle, le prix de vente doit se situer dans une fourchette proche de celle du marché. Rien ne sert d’essayer de vendre un bien largement au dessus de ce prix sauf à décourager d’éventuels acheteurs. De même, proposer un prix beaucoup plus bas que celui demandé n’a que peux de chance d’aboutir.

Prenez en compte un maximum d’éléments dans un minimum de temps :
Pensez à récupérer les procès verbaux d’assemblée générale, les charge de copropriété, le type de chauffage, à vérifier l’état des parties communes, des diagnostics (plomb, amiante, termites, énergétiques…).

Evaluez les nuisances potentielles, la proximité avec les transports en commun, le voisinage, l’exposition, les servitudes éventuelles…
Pour cela préparez votre achat, posez vous les bonnes questions, définissez précisément vos attentes, vos critères.

Achat long terme !
Lorsque l’on fait l’acquisition d’un bien immobilier on doit se projeter dans l’avenir. Il est donc logique de se demander si l’achat pourra correspondre à ses attentes actuelles mais également futures (dans 10 ans ?).

Faites estimer les travaux :
Evitez ainsi les mauvaises surprises, faites vous accompagner de professionnels.

Effectuez plusieurs visites :
Les nuisances peuvent varier en fonction des jours ou de l’horaire de visite. Une école à proximité ne pourra pas être forcément repérée lors d’une visite le week-end.

Pensez à calculer le prix d’achat global :
Ce dernier inclu le prix d’achat, les frais d’agence, les frais de notaire, les coûts de remise en état, les frais de déménagement, les surcoûts éventuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *